5000 km de littoral

5000 km de littoral

Img_6635

Plage et Soleil

Avec ses 5000 km de littoral, l’exotisme est bien évidemment au rendez-vous. Les nombreuses criques, baies et plages invitent autant au farniente qu’à l’initiation et à la pratique de nombreuses activités comme la pêche, la plongée sous marine, la navigation à voile, le surf ou le windsurf

Pict0289

Pêche

A l’Est, les Saint-Mariens étaient selon la tradition de grands pêcheurs de baleine. Avant d’embarquer, les hommes prenaient soin de se sanctifier en s’éloignant de leurs femmes (miala viavy) et en s’aspergeant d’un liquide sacré appelé « fankamora ». Leur instrument était une sorte de harpon reliée à une longue corde.

A l’Ouest, le pêcheur Vezo possède en général 2 pirogues, l’une simple et l’autre à balancier. Il les construit lui même dans le tronc d’un « faratsy », un bois réputé pour sa flottabilité. La durée de vie d’une embarcation ne dépasse pas 2 ans. Il arrive au pêcheur d’aller jusqu’à 10 km des côtes en raison de la concurrence de la pêche industrielle.

Pict0116

Madagascar compte officiellement 1250 villages de pêcheurs.

Parmi les plus représentatifs :

– Ramena tout au Nord où, entre deux week-ends, la vie s’écoule entre les filets en réparation, la mairie et l’école. Nosy Komba où les broderies des femmes flottent au vent comme des étendards. Evatra au Nord de Fort Dauphin entre lagune et océan. Anakao, plus gros village de pêcheurs Vezo au Sud de Tuléar, où s’observent aussi en saison les ballets des baleines.

– Nosy Be et ses satellites sont sans conteste le haut-lieu de la pêche sportive moderne. Il arrive de pouvoir y pratiquer la palangrotte, la grande traîne, et le lancer dans une même journée, au gré des marées. Parmi les captures les plus intéressantes figurent le thon jaune (en avril-mai), le barracuda (entre septembre et mai avec des « pointes » en octobre et février), la bonite, la dorade, l’espadon-voilier. Bon nombre de centres ont ouvert dans différents sites, et utilisent les techniques les plus récentes. Des hôtels ont aussi intégré la pêche parmi leurs loisirs.

Pict0240

Plongée

Les fonds sous marins de Madagascar font partie des plus beaux sites de plongée au monde. Une faune infinie de poissons multicolores et aux noms exotiques y tisse en non stop ses arabesques dans une féérie de coquillages et de coraux aux formes indéfinissables. Bienvenue donc chez les poissons clowns, les papillons, les lions, les licornes, les napoléons ou les chirurgiens, sans oublier les raies manta et les plus grands poissons du monde, les inoffensifs requins-baleine !

Les sites se concentrent dans 3 zones :

Le Sud-Ouest, où se trouve l’une des plus grandes barrières coralliennes au monde.

Y viennent en tête Ifaty et Mangily à 26 km au Nord de Tuléar, Nosy Ve en face d’Anakao, et Belo sur Mer au Sud de Morondava.