TOURISME : LA MYTHIQUE ROUTE NATIONALE 7

TOURISME : LA MYTHIQUE ROUTE NATIONALE 7

Au mois de septembre 2013, nous sommes revenus quelques jours à Madagascar pour faire la traversée de la mythique Route Nationale 7 qui nous mène de la capitale Antananarivo vers le Massif de l’Isalo pour découvrir enfin les piscines naturelles tant prisées par les touristes.

Après une nuit passée au Tato Appart’Hôtel de Soanierana et un petit déjeuner malagasy (vary mena sosoa et saosisy gasy d’Ampitatafika), nous sommes partis de bon matin pour enjamber l’Ikopa par le pont de Tanjombato et d’en traverser de nouveau un autre à Ambatofotsy.

20131003_Route_Nationale_7_2

Quelques kilomètres plus tard, nous visitons le village de Behenjy très réputé pour son foie gras et ses canards avant de joindre Ambatolampy lieu célèbre pour ses fonderies artisanales et de fabrication de marmites en aluminium.

20131003_Route_Nationale_7_9

Pressé d’arriver à Antsirabe, nous avons fait l’impasse de la visite du Massif de l’Ankaratra avec la possibilité de faire l’ascension du Mont de Tsiafajavona et de découvrir la forêt de Manjakatompo mais aussi l’opportunité de remonter vers Soavinandriana et Ampefy si on avait pris la bifurcation d’Ambohibary Sambaina.

20131003_Route_Nationale_7_93

20131003_Route_Nationale_7_3

Avant d’arriver dans la ville d’eau, nous profitons pour acheter les fameux fruits et légumes d’Andranomanelatra. Puis, nous entrons dans la capitale de la région Vakinankaratra pour y goûter le « Ranovisy », plonger dans l’eau revigorante et apaisante des piscines thermales « Ranomafana » et enfin d’y découvrir les belles ballades en pousse-pousses.

20131003_Route_Nationale_7_94 20131003_Route_Nationale_7_4

Nous quittons cette belle ville au milieu d’après midi pour aller dormir à Ambositra dans la région d’Amoron’i Mania et de contempler le lendemain les légendaires marqueteries et sculptures sur bois fabriqués par des artisans et de rallier ensuite Fianarantsoa berceau du catholisisme malgache en passant par Ambohimahasoa dans la région Haute Matsiatra.

20131003_Route_Nationale_7_91 20131003_Route_Nationale_7_5

Après la grande descente vers Ambalavao avec son papier Antaimoro et ses vignobles, nous commençons à appréhender le changement de paysage qui nous dévoile le plateau d’Ihosy et sa beauté sauvage.

20131003_Route_Nationale_7_95 20131003_Route_Nationale_7_6

En entrant dans le Parc National de l’Isalo, nous comprenons enfin l’attrait de ce paysage, de sa faune et sa flore par les touristes étrangers, où foisonnent les circuits de randonnées différents les uns des autres soit par la découverte de la fameuse « Fenêtre de l’Isalo » soit par les piscines naturelles soit par les nombreux canyons.

20131003_Route_Nationale_7_7

20131003_Route_Nationale_7_92

A l’issue de ce périple de six jours, nous sommes ébahis et très satisfaits de notre voyage et espèrent revenir rapidement sur cette Île Rouge de nos ancêtres. Malgré une situation de crise économique et de campagne électorale, le mois de septembre est une bonne période pour apprécier les Hautes Terres tout en respectant les recommandations en matière de sécurité.

Récit de voyage : M.R.

Siteweb : www.madagascar-tourisme.com

LOCALISATION


Agrandir le plan

PHOTOS